Les Langues Modernes n°2/2020 : Sens et émotions dans l’enseignement-apprentissage des langues-cultures

L’équipe de rédaction des Langues Modernes a le plaisir de vous annoncer la publication du numéro 2/2020 :

Sens et émotions dans l’enseignement-apprentissage des langues-cultures

Toutes les contributions sont innovantes au sens où elles apportent des éléments qui ne sont pas toujours inclus ou mis en avant dans la didactique institutionnelle. Elles sont créatrices de savoirs. Ce numéro comporte une dimension exploratoire – en tout cas par rapport à la didactique institutionnelle – et peut potentiellement orienter l’avenir. Les articles qui le composent portent sur la mise en place de dispositifs pédagogiques permettant de susciter un apprentissage « sensible » de la langue-culture et ce très souvent dans une perspective comparatiste culturelle. Ils s’appuient sur des recherches sur les émotions et/ou les sens dans une approche pluri- ou interdisciplinaire susceptible d’éclairer de façon variée l’enseignement-apprentissage d’une langue-culture dans l’enseignement secondaire et supérieur, qui tienne compte des diverses contraintes institutionnelles. Le point de vue généralement adopté est celui des apprenants et les auteurs examinent la manière dont l’enseignement-apprentissage, ou plutôt l’expérience par la stimulation des sens et des émotions, est bénéfique pour l’apprenant et son appropriation de la langue-culture. (C. Chaplier et É. Lumière)

Le dossier coordonné par Claire Chaplier et Émilie Lumière :

*  Introduction
, par Claire Chaplier et Émilie Lumière
Enseigner les émotions en classe de langue : enjeux et méthode, par Françoise Berdal-Masuy
*   Le sens des émotions de l’autre : une expérience en FLE pour des étudiants italophones, par Sara Cigada
Pourquoi et comment exprimer sa gratitude en classe de FLE ?, par  Aïssa Messaoudi et Enjung Kim
Empathie et expérience picturale dans l’apprentissage d’une langue étrangère, par Amélie Cellier et Nathalie Borgé
*  « Je suis la petite fille au ballon rouge » : vivre l’exil, par Fabienne Baider et Joyce Mroueh
Le scénario pédagogique comme facteur déclenchant de l’émotion : étude expérimentale auprès d’apprenants d’anglais, par Sara Senobari
De la complexité des émotions : apprentissage de l’anglais de spécialité pour psychologues, par Hanane Boutenbat
L’expression des émotions dans l’enseignement linguistique : la chanson improvisée catalane, par Josep Vidal Arráez et Josep Marqués Meseguer
Rôle des sens et des émotions pour apprendre et enseigner l’anglais, par Jill Kay Partridge Salomon et Sandrine-Marie Simon
Quelle formation à la littératie émotionnelle pour les enseignants de langue ?, par Joséphine Rémon
Immédiateté enseignante et enseignement-apprentissage des langues secondes : une comparaison Québec-Catalogne, par Andréanne L. Nolin et Mariane Gazaille
Voir pour entendre et prononcer, entendre pour lire et écrire, par Émilie Magnat et Yoann Goudin
*  (Re)lier sensible et langues : retour sur une expérience formative, par Stéphanie Geneix-Rabault
Lire les résumés des articles.

Compte rendu de lecture :
CECR : par ici la sortie !, de Bruno Maurer et Christian Puren, par Pierre Martinez

Éditorial 
Le dessin de Benoit Cliquet 
Note de la présidente de l’APLV 

About fiplv

FIPLV exists for the worldwide support, development and promotion of languages through professional associations. We are active in over 100 countries and cover several hundred thousand teachers of languages worldwide.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s